• Comment s’y retrouver parmi les labels éco ?

    Pour s’y retrouver parmi les différents labels bio, voici un petit récapitulatif des différents labels qui existent pour les vêtements biologiques.

    Organismes de certification et labels bio

    Avant d’entrer dans le détail des labels existant, un petit rappel sur deux notions à ne pas confondre : les organismes de certification bio et les labels bio. 

    Les organismes de certification sont les entités qui auditent et attribuent les labels. 

    Les labels sont un ensemble de critères à respecter pour prétendre à une certification. Ils définissent des cahiers des charges auxquels les prétendants à la certification doivent se conformer. 

    En agriculture biologique par exemple, le label « AB » et son logo vert peuvent être attribués par un certain nombre d’organismes de certification (comme ECOCERT, AGROCERT, etc.). 

    Le label fixe le cadre et les organismes de certification vérifient qu’il est bien respecté.

    GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD (GOTS)

    Le GOTS est un label international établi par un groupe de travail indépendant composé d’organisations GOTS label vetement bioaméricaines, japonaises, allemandes et britanniques. Le GOTS évalue le processus de fabrication des vêtements de bout en bout (depuis la production de la matière brute aux modes de distribution). Les critères sont à la fois environnementaux, éthiques et sociaux.

    Le label GOTS garantit par exemple qu’un vêtement est composé a minima de 70% de fibres naturelles écologiques.

    Pour plus d’informations : http://www.global-standard.org/fr/

    OEKO TEX STANDARD

    OEKO TEX est une association regroupant des instituts de recherche européens et japonais spécialisés dans le

    OEKO TEX label vetement bio

      domaine textile. L’association a développé des méthodes d’analyse et de labellisation des produits textiles. OEKO TEX se base à la fois sur des critères environnementaux et sur des critères humains.

    Plus d’informations : https://www.oeko-tex.com/fr/business/business_home/business_home.xhtml

    ERTS

    ERTS est le label proposé par ECOCERT (Organisme de contrôle & de certification au service de l’homme et de l’environnement) qui définit des critères notamment sur le plan environnemental et social tels que l’emploi de fibres naturelles ou de fibres issues de matériaux renouvelables ou recyclés, l’utilisation de procédés respectueux de l’environnement sur l’ensemble de la chaîne de production…

    ECOCERT  est une entreprise indépendante qui réalise des audits et assure la certification de produits en analysant leur production et leur composition au regard de critères spécifiques définis par des labels. 

    Dans le domaine textile, ECOCERT analyse les produits afin d’identifier s’ils respectent les grilles d’analyse des certifications GOTS, Organic Content Standard (OCS) et ERTS.

    Plus d’informations : http://www.ecocert.fr/

    ORGANIC CONTENT STANDARD (OCS)

    Organic Content Standard (OCS) est un référentiel qui assure la traçabilité et l’intégrité des matières premières tout au long de la chaîne de production. Il n’est pas spécifique au domaine textile mais il s’y applique car il concerne tous les produits non-alimentaires contenant 5-100% de matière organique. Il vise à assurer la qualité et la quantité de matière organique contenue dans le produit fini ainsi que la filière de fabrication.

    ECOLABEL EUROPEEN

    L’écolabel européen est le label écologique utilisable dans tous les pays de l’Union Européenne. Il est délivré par l’AFNOR (un organisme de certification ecolabel label bioindépendant). Il évalue sous l’angle écologique les différentes étapes du cycle de vie des produits (et des services) : production et extraction des matières premières, fabrication distribution… Il n’est pas spécifique au textile mais il peut s’y appliquer.

    Labels bio et marques

    Cette liste n’est pas exhaustive et il existe bien sûr d’autres labels bio dispensés par des organismes indépendants. Ces labels bio sont à différencier des labels bio « distributeur » ou « marque » que l’on retrouve principalement dans la grande distribution mais qui émergent également dans le textile et le prêt-à-porter. Certaines enseignes proposent leurs marques bio qui respectent des cahiers des charges qu’elles ont elles-mêmes définis. L’essentiel est de rester vigilants et de bien surveiller les étiquettes pour choisir ses vêtements bio !

     

Comments are closed.
Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On InstagramVisit Us On Linkedin